Expo Meta Locus Genève

invitgeneve7
L’artiste français Philippe Calandre imbrique et recompose des panoramas d’architecture monumentale issus d’un imaginaire métaphorique .
Chaque œuvre photographique met en scène un paysage industriel qui s’affirme avec étrangeté, révélant ainsi leur identité utopique. L’homme a construit ceci, mais en est bizarrement absent. Les cathédrales sont vides des croyants qui les ont érigées. Ces vestiges d’archéologie contemporaine ne sont plus que des sanctuaires mémoriels, plus aucune trace d’activité ne subsiste, sinon celle d’un espace temps où laisser vagabonder son esprit.
(Carmen del Valle)

The french artist Philippe Calandre  superimpose and recompose architectural panoramas from a figurative imaginary. Each composition brings forth an industrial landscape, which strangely affirms itself by revealing its utopian identity. Man has constructed it, but is now bizarrely absent from it. These remains of contemporary architecture are nothing but memorial sanctuaries; there is no sign of activity, only a space-time continuum that allows the soul to wander.

(Carmen del Valle)